Marolles et son Histoire

Marolles en Hurepoix : son actualité, son histoire et son patrimoine, et aussi de la musique et des photos

15 ans


Sur sa tombe
Un jour de l’année 1979, j’ai croisé un homme gai et passionné. Il faisait construire juste derrière chez moi. Il était déjà, toujours, passionné par son métier. Un métier ? non, une passion, une religion : la compétition automobile, mais coté obscur, coté technique, coté passion quoi !

Au fil des mois et des années, on a appris à se connaître, à se respecter, à s’aider, à se supporter, à se soutenir.

Il s’appelait Christian, mais tout le monde le connaissait sous le nom de CriCri. Il avait traîné ses guêtres depuis les sables africains, avec les rallies raids Citroën des années 1960, 1970, jusqu’au bitume des circuits de Formule 1, avec l’aventure Renault et ses voitures à moteur turbo, avec les plus grandes écuries de Formule 1 qui utilisaient les nouveaux moteurs Renault et combien, 5, 6, 7 titres de champions du monde. Il était là, toujours, sur tous les circuits du monde, du Japon à l’Australie, en passant par le Brésil, le Canada ou les circuits européens.

Son rêve, une petite maison dans un tout petit village de Charentes. Une petite maison où il pourrait accueillir tous ses amis, une petite maison d’où il pourrait admirer, caresser, chouchouter ses arbres. Ah, ses arbres, du plus rachitique chêne, sauvé d’une mort certaine, aux érables ramenés amoureusement du Canada, en passant par toute une famille d’arbres fruitiers, des pommes anciennes, des poires rares et même un olivier.

«Quand je serais vieux, je viendrai sous cet olivier, pour réfléchir et méditer…»

Lui, qui côtoyait des moteurs hyper sophistiqués, n’a pas prévu (est-ce bien vrai ?) la panne de son moteur. Un jour, gris et pluvieux, comme tous les jours tristes, il s’en est allé au Royaume des Gens Heureux, lui qui voulait tant que tous ceux qui l’entourait soient heureux.

Le dimanche 6 février 2000, il nous a quitté…

Adieu l’Ami !

Tags : , ,

Réagissez