Le lavoir de Marolles

Histoire d’eau à Marolles


Le panneau du lavoir
Le panneau du lavoir

Le lavoir, lieu chargé d’histoire, lieu où l’on faisait la lessive une à deux fois par an, était aussi un lieu de rencontre où le bruit des battoirs couvrait les papotis et les secrets d’alcôve.

A ce jour, nous ne savons pas à quelle date ce lavoir a été édifié. Son histoire est étrangement mêlée à celle des dalots. Son alimentation se faisait par l’un d’eux allant du potager du Grand Château jusqu’à lui. Ce lavoir gênant la circulation dut être reculé de 1,85 mètre (un devis de 1864 donne le détail des travaux à réaliser).

Il sera donc reconstruit et agrandi afin de permettre à deux rangées de laveuses de se faire face. L’alimentation en eau étant conservée, la sortie des eaux usées rejoindra le cours d’eau dit « des graviers », le seul cours d’eau connu sur la commune (on pense qu’il s’agissait plutôt d’un grand fossé, aujourd’hui busé).

La pompe du lavoir
La pompe du lavoir

A partir de 1901, pour pallier au manque d’eau, un puits fut creusé et la pompe, mue par un cheval attelé, alimentera le lavoir. On créa même un poste de préposé au remplissage.

La suppression de ce service en 1929, l’arrivée de l’eau dans les maisons, puis celle de la machine à laver, vont précipiter la fin de ce lavoir (comme tous ceux de la région…).

Mais à partir de 2007, des voix se font entendre, des idées germent, des initiatives surgissent, pour redonner vie à notre lavoir…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.