Catégorie : Histoire

La grande et la petite histoire de Marolles et ses environs

20 ans


Un jour de l’année 1979, j’ai croisé un homme gai et passionné. Il faisait construire juste derrière chez moi. Il était déjà, toujours, passionné par son métier. Un métier ? non, une passion, une religion : la compétition automobile, mais coté obscur, coté technique, coté passion quoi !

Au fil des mois et des années, on a appris à se connaître, à se respecter, à s’aider, à se supporter, à se soutenir.

Il s’appelait Christian, mais tout le monde le connaissait sous le nom de CriCri. Il avait traîné ses guêtres depuis les sables africains, avec les rallies raids Citroën des années 1960, 1970, jusqu’au bitume des circuits de Formule 1, avec l’aventure Renault et ses voitures à moteur turbo, avec les plus grandes écuries de Formule 1 qui utilisaient les nouveaux moteurs Renault et combien, 5, 6, 7 titres de champions du monde. Il était là, toujours, sur tous les circuits du monde, du Japon à l’Australie, en passant par le Brésil, le Canada ou les circuits européens.

Son rêve, une petite maison dans un tout petit village de Charentes. Une petite maison où il pourrait accueillir tous ses amis, une petite maison d’où il pourrait admirer, caresser, chouchouter ses arbres. Ah, ses arbres, du plus rachitique chêne, sauvé d’une mort certaine, aux érables ramenés amoureusement du Canada, en passant par toute une famille d’arbres fruitiers, des pommes anciennes, des poires rares et même un olivier.

«Quand je serais vieux, je viendrai sous cet olivier, pour réfléchir et méditer…»

Lui, qui côtoyait des moteurs hyper sophistiqués, n’a pas prévu (est-ce bien vrai ?) la panne de son moteur. Un jour, gris et pluvieux, comme tous les jours tristes, il s’en est allé au Royaume des Gens Heureux, lui qui voulait tant que tous ceux qui l’entourait soient heureux.

Le dimanche 6 février 2000, il nous a quitté…

Adieu l’Ami !

Notre Dame De Paris


Avec, en accompagnement sonore, l’hommage émouvant du violoncelliste
Gautier Capuçon, sur Europe1.
Face à la silhouette meurtrie de Notre-Dame, où les lances à incendie étaient toujours actives, le violoncelliste a joué « Après un rêve » de Gabriel Fauré, compositeur français du 19ème siècle, maître de chapelle et organiste.
Vous pouvez aider à la reconstruction de la Cathédrale,
sur le site de La Fondation du Patrimoine
ou sur le site des Monuments Nationaux.
Toutes les photos : archives personnelles sauf
première photo : houpline/sipa – denière image : agathe truchon bartes

Les Journées du Patrimoine 2018


Journées du Patrimoine 2018 Les Journées du Patrimoine 2018

La commission vie culturelle, en partenariat avec la Compagnie des Hermines, vous propose 2 lectures théâtralisées (samedi 15 septembre et dimanche 16 septembre) retraçant le quotidien des familles à l’arrière durant la guerre 14/18, dans les villages où les femmes et les anciens devaient assumer les travaux des champs. Elles vous feront partager leurs joies et leurs peines.

Rendez-vous au Lavoir de Marolles,
samedi 15 et dimanche 16 septembre,
à partir de 15h00

Un moment intense, merveilleux, presque surnaturel
La puissance évocatrice des mots !
Un grand bravo à vous tous qui nous avez passionnés.

Retrouvez quelques photos des
Journées du Patrimoine 2018
sur cette page

Retrouvez la vidéo des
Journées du Patrimoine 2018
sur cette page


A toute vapeur en gare de Marolles


  • DSC00022
  • DSC00023
  • DSC00024
  • DSC00025
  • DSC00026
  • DSC00027
  • DSC00028
  • DSC00029
  • DSC00030
  • DSC00031
  • DSC00032
  • DSC00033
  • DSC00034
  • DSC00035

La locomotive à vapeur 141.R.840 (une jeunette de 70 ans) reprend du service après 5 années de rénovation, pour un voyage Des Aubrais à Austerlitz, et retour (voir ici) – clin d’œil à Maryline et Frédéric 😉

Retrouvez toute l’histoire de cette magnifique machine sur cette page, et merci à l’association AAATV (Amicale des Anciens et Amis de la Traction Vapeur).

Et pour les amoureux de belles machines – genre 141 (vous savez que ce sigle correspond aux « roues » : une petite – quatre grandes – une petite) – retrouvez, dans cet album photos, une 141.C.100, qui, elle aussi, est classée à l’inventaire des monuments historiques.